REMPLACEMENT TOITURE STANDARD

REMPLACEMENT TOITURE STANDARD
REMPLACEMENT TOITURE STANDARD
REMPLACEMENT TOITURE STANDARD
 
 
 

La toiture est souvent une priorité quand on rénove sa maison. Pour le remplacement de toiture standard, heureusement, les matériaux les plus communs (tuile, ardoise ou zinc) ayant une durée de vie plutôt longue, on peut parfois ne remplacer que le strict nécessaire…

Quels sont les différents matériaux de couverture ?

 

Jadis, pour la toiture, les populations rurales utilisaient les matériaux disponibles à proximité : des végétaux, de la pierre… À la montagne, les chalets étaient couverts de bardeaux de bois ou de lauzes. Tous ces matériaux naturels, comme le chaume par exemple, sont maintenant devenus marginaux du fait du manque de main-d’oeuvre qualifiée, du coût élevé de leur mise en oeuvre. De ce fait, aujourd’hui, le produit le plus utilisé pour la couverture de maisons individuelles est de loin la tuile en terre cuite sous des formes variées (plate, canal, etc.). Outre la terre cuite, citons également, l’ardoise naturelle, l’ardoise fibre-ciment, la tuile en béton ou encore le zinc. 

Quel matériau de couverture est le plus avantageux ?

La rentabilité se juge en général à la quantité de matériau utilisée au mètre carré et à la rapidité de la mise en oeuvre (moins de frais de main-d’oeuvre). À ce jeu, les gagnants sont assurément les matériaux industriels comme l’ardoise artificielle et les tuiles en béton. Mais les règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune priment, ce qui fait que votre choix ne se portera pas forcément sur des solutions les plus économiques. Vous pouvez alors calculer les avantages en fonction d’autres critères, la durée de vie par exemple. Posé dans les règles, un toit en bonne ardoise pourra durer plus de cent ans ! 

LA TUILE PROTÈGE L’ENSEMBLE DE LA COUVERTURE.

C’est elle qui guide la pluie vers les chéneaux et les gouttières. D’autres solutions de recouvrement existent également, notamment la plaque de zinc.
 

La tuile est donc en première ligne vis-à-vis de toutes les agressions : intempéries, pollution, mousses et lichens notamment. Le soleil, les pluies plus ou moins acidifiées par les fumées, mais également les organismes vivants, lichens et mousses, finissent à la longue — à l’échelle du demi-siècle — par rendre les tuiles poreuses, il est donc normal de changer une toiture qui a été posée il y a plusieurs décennies, et d’ailleurs la plupart des tuiles sont garanties 35 ans.

LA POSE DE TUILES.

Celle-ci fait partie des activités de rénovation de toiture, en réfection ou en réparation. Elles composent la couverture de la toiture, constituant ainsi sa partie extérieure. L’artisan couvreur commence par la préparation du support, c’est-à-dire des liteaux. Ce quadrillage de la surface du toit permet de fixer les tuiles. La couverture commence du bas du toit à gauche et s’étend petit à petit en hauteur et vers la droite, en effectuant une diagonale. L’artisan couvreur assure l’étanchéité à tous les niveaux : jointures, fenêtres de toit, etc.
En réparation ou en réfection de toiture, les tuiles présentent une grande variété, tant en matériau que pour les coloris et les styles. Réalisées en argile, terre cuite, ardoise, bois, béton, fibres-ciment… les tuiles de toitures possèdent un style architectural lié le plus souvent à leur origine (tuile romaine, tuile alsacienne, tuile flamande…) :

  • Tuile plate
  • Tuile à emboîtement
  • Tuile canal
  • Tuile panne…